Israël: la dépénalisation du cannabis médical en cours d’application

Israël a été à l'avant-garde des politiques nationales en matière de cannabis, ayant dépénalisé l'utilisation en mars dernier. En vertu du plan de décriminalisation, les consommateurs qui achètent dans la rue sont soumis à une amende de 250 euros  à la première infraction, l'amende est doublée à la seconde.

Une troisième infraction conduit à une peine de sursis, mais le dossier sera rapidement annulé. Ce n'est que sur la quatrième infraction que sont imposées des condamnations judiciaires.


Les réformes mettront l’accent sur l’information et les règles de comportement du public plutôt que sur l’application des lois pénales, et l’argent tiré des amendes sera utilisé dans le cadre de l’éducation antidrogue. Les mineurs pris pour usage de cannabis ne seraient arrêtés que s’ils refusaient de suivre un programme de traitement de la toxicomanie. Cette mesure devrait prendre effet dans les jours prochains.

On décompte environ 1 million de consommateurs, et énormément de cultivateurs de graines de cannabis, c’est donc une étape pour le pays, mais pas encore le bout du parcours. D’un autre côté, Israël est l’un des leaders mondiaux dans la recherche sur le cannabis médical, avec déjà plus de 25 000 personnes qui bénéficient d’une licence pour l’usage médicamenteux.

C’est également en Israël qu’a été découvert le THC, la molécule psychoactive du cannabis. La loi tente de s’assouplir pour l’usage personnel, mais la culture et la vente de cannabis restent un crime en Israël, sauf si elle est à but scientifique ou médicale

Écrire commentaire

Commentaires : 0