herbies graines de cannabis


Ivo Opstelten (ministre de la justice et de la sécurité) n'a pas envie d'accepter la proposition des communes, concernant les cultures contrôlées et l'approvisionnement des coffeeshops.


5 questions:

La semaine dernière sur l'agenda du cabinet du gouvernement, le sujet abordé était la régularisation de culture de cannabis pour les communes, comment Opstelten en est-il arrivé à discuter de ce sujet là?

 

Le dernier gouvernement au pouvoir à décidé de transformer les coffeeshops en clubs privés. Le droit d'entré était prévu uniquement aux citoyens Néerlandais (avec preuve de domiciliation).

Ministre Opstelten
Foto ANP Ministre Opstelten

acheter des graines de cannabis en ligne seedman

Entre-temps Opstelten a déjà supprimé ce weedpass, mais a quand même garder le “ingezetencritirium”qui impose qu'une personne de la famille doit être domicilier au Pays-Bas pour rentrer. Ce qui veut dire que tous les étrangers seront refusés!

L'opposition a déclaré que cette histoire est devenue une farce. Le seule résultat c'est le déplacement massif et l'omniprésence des trafiquants dans les rues au lieu d'endroit réellement adapté et sécurisé comme les coffeeshops.

En plus de ce désagrément cette mesure impose beaucoup plus de pression et de travail pour les forces de police une demande de résultat va se faire ressentir dans les rues, ont déclarés les parties politiques de D66 et le SP.

Mais quelles conséquences constateront-nous si la culture d'herbe était contrôlée par les communes?

 

L'opposition essai de prouver que les législations de drogue douce peuvent-être réglés plus facilement et éviter l'approvisionnement clandestin des coffeeshops.

Depuis 1976 la Hollande tolère a peut près la vente de cannabis de manière réglementé dans les coffeeshops. Mais l'approvisionnement est un problème, les producteurs qui livrent aux coffees restaient toujours sous pression d'une peine de prison ferme, les criminels et bandes organisés ont prient le relai de ce juteux bénéfice. C'est pour cela qu'il y a des années, des votes pour régularisé les cultures, a eu lieu.

Les coffeeshops pourraient alors tous se fournir par des producteurs contrôlés par la commune et l'Etat ainsi les herbes seront inspectés au niveau de la qualité avant la vente pour les nombreux clients des coffeeshops.

 

Que pensent les membres de la premier chambre de se opinion du Ministre Opstelten?

Le PVDA (les faux socialistes) et VVD (les capitalistes) ont bien compris que le weedpass était un échec mais que le “ingezetencritirium” restera en place. Une petite majorité de vvd, pvv, cda, cu et sgp était en plus pour un “beleid” encor plus sévère qui ne laisse pas de place pour les recherches et expérimentations. Opstelten fort de ce soutien de poids déclare un “dead line”que tout le monde et chaque communes s'adaptent aux mêmes règles ! Par contre, il se trouve quand même que ce ne sois pas respecté partout, par exemple la commune de Maastricht refût systématique des étrangers et Amsterdam où le maire décide d'autoriser les touristes à profiter des coffeeshops de la capitale Hollandaise.

 

Est-ce que les législations autour des drogues douces sont une grosse farce?

Cá c'est douteux! En Novembre 2012 une commission de recherche du ministère de la justice à avertis que si le weedpass était mis en place, les jeunes iront chercher leurs tweeds dans les rues chez des rabatteurs.

Ce weedpass est déjà supprimé et n'existe plus! A part ça les nuisances pour les habitants autour des coffees ne s'est toujours pas réduitent.

C'est “aannemelijk” si les étrangers veulent tester le système et les citoyens au bout d'un moment ne reviendront plus et ils s'apercevront que la police et la politique prennent ce sujet au sérieux.

 

Que ce dit-il sur l'accord du nouveau gouvernement, sur le sujet d'expérimenté dans les communes, la culture contrôlée?

Rien, mais comme dit avant, la plupart est contre et refusera une telle loi. Le PVDA qui avait l'idée de régulariser la production pour tout le pays, ont déclarés que ce sujet n'était pas leurs priorités. Il y a quand même 18 communes qui étaient intéressés par la culture contrôlée, mais selon eux rien était concret.

D'une lettre récente du ministre Opstelten on comprend que ce n'était seulement que quelques membres du conseil municipal qui avait parlés de la culture contrôlé sans plus.

QUEL HYPOCRISIE !!

Opstelten couche t'il avec Hoes ? La mafia Hollandaise au pouvoir !

 

Source: Peter Lunk Coffeeshopnieuws  



Article journal d'origine Reformatorisch Dagblad Presse  

Écrire commentaire

Commentaires : 0