Jeff Sessions demande au Congrès de rétablir le financement pour la répression du cannabis

Jeff Sessions a demandé aux législateurs de s'opposer à la formulation de l'amendement Rohrabacher-Farr qui interdit au Ministère de la Justice d’interférer avec les lois sur le cannabis approuvées par les États.



 

Le congrès serait imprudent de restreindre le Ministère du pouvoir arbitraire de financer des poursuites judiciaires, en particulier dans le cas d'épidémie de drogue et potentiellement à long terme en cas de crime violent.


Le Ministère doit être en mesure d'utiliser toutes les lois disponibles pour lutter contre les organisations transnationales et les trafiquants de drogues qui menacent les citoyens.


Les organisations criminelles cubaines, asiatiques, caucasiennes et eurasiennes ont plus ou moins réussi à s’implanter à travers les marchés de cannabis légal approuvé par l’Etat » a expliqué Jeff Sessions, mélangeant légalisation du cannabis et racisme.

94% des Américains soutiennent les lois médicales, 60% restent en faveur d'une légalisation totale, culture à domicile et ses propres graines de cannabis.


M. Sessions s'oppose à ce qu’une majorité écrasante d'Américains et même, malheureusement, d’anciens combattants et tous les autres Américains souffrant de maladie chronique à s’aider de manière spectaculaire par la marijuana médicale.

En mai, l'Institut national sur l'abus des drogues a mis à jour son site Web pour refléter l’influence de la légalisation du cannabis sur la prescription d'opioïdes. Sessions a conclu que la baisse des décès liés aux opioïdes n'était présente que dans les États avec des dispensaires et pas seulement aux lois sur la marijuana médicale.

Écrire commentaire

Commentaires : 0