Porto Rico : l’industrie du cannabis médical frappée par l'ouragan Maria

L'industrie naissante du cannabis a du mal à se rétablir de l'ouragan Maria, qui a frappé l’île le 20 septembre, et tué au moins 44 personnes, sans compter les millions de dollars de dégâts.
 
Légalisé fin décembre, les USA venaient d’investir dans l'industrie lorsque Maria a paralysé ce qui devait être un tremplin pour le pays endetté de 74 milliards de dollars.
 
Les espaces de culture de graines de cannabis ont vu leur toit soufflé, la lumière s’est coupée a déclaré Goodwin Aldarondo, PDG de Puerto Rico Legal Marijuana.


C'est le seul secteur qui créait des emplois » a déclaré Ingrid Schmidt, présidente de la Puerto Rico Medical Cannabis Association qui évalue le coût des dommages pour les assureurs et prévoit une levée de fonds pour aider les patients dans le besoin.
 
20 des 29 dispensaires ont rouvert. Dans les 2 premières semaines après la tempête, seuls 4 dispensaires pouvaient répondre aux prescriptions.
 
Il s'agit aussi de gens qui ont besoin de leurs médicaments, nous ne pouvons pas les laisser tomber, a déclaré Alexis Derrios, directeur de Caribbean Green.
 
Les dispensaires opérationnels dépendent des générateurs qui consomment une énorme quantité de diesel triplant leur facture d'électricité et l’accès à l’eau potable reste problématique.
 
"Nous voulons être très prudents dans ce que nous faisons", a déclaré Aldarondo. "Nous voulons seulement penser à l’intérêt du patient, et nous voulons servir d’exemple.

Écrire commentaire

Commentaires : 0